Le processus de création

L’influence africaine est fortement présente dans le travail de Valérie. Les fines granules de métal sont toujours présentes, rappelant bien sûr pour beaucoup les bijoux antiques, mais essentiellement pour Valérie les bijoux africains.

 

Valérie n’utilise que très rarement la technique de sculpture du bijou dans la cire, elle ne travaille pas à partir de logiciel 3D et passe très peu par l’étape dessin. Elle imagine et créer chaque bijou en manipulant directement le métal.

 

Son travail est manuel et très lié, physiquement, au matériau.

 Chaque pièce prend forme petit à petit par la manipulation et la mise en forme progressive du métal. Une idée de base autour d’une gemme se modifie toujours au cours de la réalisation du bijou. Le bijou final diffère invariablement du projet de départ.

 

Ce qui permet à Valérie de trouver dans le travail du métal le lieu propice à sa créativité est la lenteur du processus, la nécessité de recuire, puis battre, puis de recuire encore le métal pour le mettre en forme. Ce rythme lent imposé lui donne le temps de penser l’harmonie et les détails du futur bijou qui prend forme peu à peu.

photo credit : Lisbonbytlight

L’Harmonie

Chaque partie du bijou, chaque détail est pensé et réalisé avec patience pour créer volumes et contrastes, allier douceur et luminosité.

Sélection des pierres, mise en forme du métal, choix de la taille et de la disposition des granules, application de différentes textures…un long, patient et délicat travail de recherche d’harmonie des couleurs, des matières et des volumes