La granulation

 

Elle confectionne chaque granule et les soude une à une. Chaque granule est unique, le résultat recherché n’est pas la  perfection mais l’harmonie, la justesse.

 

Pour certaines bagues plus volumineuses les granules sont disposées en pluie jusqu’à former une mousse d’or ou d’argent.

 

Pour ses bijoux plus fins, le défi pour Valérie était de parvenir à souder une fine ligne de granules sur le serti des bagues ou sur de fines créoles, sans que ces granules ne soient maintenues par aucun support, comme en suspension.

Le résultat recherché est la simplicité et la légèreté du design.

Les textures

 

Valérie ne polit que rarement ses bijoux, elle préfère jouer avec les matières.

Elle crée différentes finitions pour capter en douceur la lumière et  donner profondeur au bijou par des effets des contrastes.

 

Une texture réalisée à l’échoppe sur le serti apporte une douce luminosité autour de chaque pierre et met en valeur la douceur des cabochons.

L’anneau des bagues est le plus souvent poncé manuellement en croisant les striures sur le métal.

Les zones proches des granules sont poncées de façon uniforme afin d’obtenir une finition mate qui entre en contraste avec les fines granules qui sont, elles, toujours polies.

Les tranches de bagues sont elles aussi polies pour créer un contraste et assurer un confort optimal.